Réseaux Sociaux

Suivez nous :

Suivez nous sur Tweeter :
Publicité
Publicité

La valse est une danse à trois temps se pratiquant en couple fermé, qui le plus souvent tourne sur lui-même.

Histoire

La valse date de l'époque romantique et fut introduite en France à la fin du XVIIIème siècle. Elle provient de mutations de danses populaires dansées en Prusse et en Autriche et s'oppose à cette époque aux danses de cour qui se pratiquent en ligne et de manière très formelle. L'introduction de la valse en France coïncide avec la révolution française et le déclin des danses de cour. Son succès grandit durant tout le XIXème siècle. Un nouveau genre voit le jour, ce sont  les danses de salon où la valse rejoint la polka, la mazurka et aussi les quadrilles. Avec le développement des danses de salon dans la société bourgeoise les maîtres de danse l'enseignent et en formalisent la forme. Parallèlement les danses de salon se développent dans les milieux populaires et prennent une forme plus libre.

La valse musetteRenoir-danse a la campagne-x200

La valse musette en est la version issue et élaborée au coeur des bals musette. C'est une évolution des bals populaires qui prend naissance dans la région parisienne, dans les établissements tenus à l'origine par les Auvergnats. Cette forme de la valse, typiquement française, se caractérise par un tempo assez rapide et par une forme très tournante, le couple avance assez peu sur la ligne de danse. C'est la danse la plus typique du genre musette et les musiciens ont composé une très grande variété de valses.

La figure la plus représentative et la plus illustre de la valse musette est la toupie. Mais c'est loin d'être la seule, les figures de valse sont innombrables, et la forme musette qui se fait à tout petits pas en tournant beaucoup, est particulièrement adaptée à des variations qui peuvent être aussi bien chorégraphiques que rythmiques.

Technique

La valse se danse à deux sur une musique à trois temps. La position des partenaires est la position de couple habituelle. La main gauche du cavalier tiens la main droite de la danseuse en dehors du couple et se tiens à une hauteur médiane entre les hauteurs des deux partenaire. La main droite du cavalier se place sous l'omoplate de sa partenaire et la main gauche de celle ci se pose sur l'épaule du cavalier. Les coudes sont orientés vers le bas dans une position décontractée. Mais attention c'est une fausse décontraction, les partenaires doivent se sentir suffisament maintenu pour bien percevoir les mouvements de l'autre. Chacun veillera à conserver le parallélisme entre les lignes d'épaules.

La technique utilisée pour la valse musette est la valse pivotée décrite par les maîtres du XIXème siècle. Elle se distingue de manière assez importante de la valse pratiquée dans le milieu des danses de salon et faussement appellée valse viennoise. On commence en se plaçant de profil par rapport à la ligne de danse. La ligne de danse passe au milieu du couple. L’homme est face au mur et la femme face au centre.

Chacun place son partenaire face à lui mais légèrement sur sa droite. Mon pied droit arrive devant l'entre deux pieds de mon partenaire.

 

Description de la valse tournée à droite

  • 1 - L’homme fait un pas avant du pied gauche et traverse donc la ligne de danse. Il pivote dans le même temps d’un quart de tour à droite pour se retrouver dos ligne de danse.

2 - L’homme place la jambe droite juste derrière le pied gauche et pointe du pied droit. ll continue à tourner.

3 - L’homme pivote avec ses deux pieds en continuant à tourner et fini en appuis sur son pied gauche. Les deux pieds sont joints et il se retrouve face au centre de la piste.

  • 4 - L’homme avance son pied droit vers la ligne de danse et se tourne légèrement vers une direction face ligne de danse. Il prend soin alors de faire passer sa partenaire devant lui.
    • 5 - l’homme écarte son pied gauche pour rattraper sa cavalière en continuant à tourner sur la droite.
    • 6 - Joindre le pied droit au gauche en finissant le tour. L’homme se retrouve donc face au mur pour repartir sur un autre tour.

J’ai décris ici le pas de l’homme (ou du guideur). La femme elle, fait 4-5-6 pendant que l’homme fait 1-2-3 et 1-2-3 pendant que lui fait 4-5-6. Les rôles respectifs alternent donc à chaque demi tour.

 

La valse tournée à gauche

La position des pas n'est pas plus compliquée, il faut principalement inverser tout ce qui a été dit avant.

Quelques remarques cependant sur la valse à gauche :

  • il faut faire attention à placer sa cavalière plutôt sur sa gauche (la cavalière elle voit aussi son cavalier sur sa gauche) et non à droite comme pour la valse à droite,
  • il faut être attentif à tourner un peu plus dans les virages à gauche dans les coins de la piste de danse. Le sens du bal nous faisant tourner vers la gauche notre déplacement, les tours à gauche doivent être légèrement surtournés alors que les tours  à droite peuvent être légèrement sous-tournés.

 Conseils

Pour que les tours se passent sans encombre, il convient de respecter ces quelques conseils :

  • faire des petits pas,
  • garder les épaules parallèles l’un avec l’autre,
  • garder son partenaire légèrement sur sa droite pour le tour à droite (à gauche pour le tour à gauche), les pieds se retrouvent en quinconce.
  • garder une distance constante l’un par rapport à l’autre. Elle ne doit être ni trop rapprochée ce qui gênerait les mouvements, ni trop éloignée ce qui obligerait à faire de grands pas. La position sera d’autant plus rapprochée que la valse est rapide.
  • essayer de respecter les directions et s’attacher un bien faire un demi tour tous les trois temps,
  • bien faire tous les pas (si on en rate un seul on a tout faux ensuite).
  • avancer en suivant la ligne de danse, cette avancée le long de la ligne de danse ne doit pas être trop rapide.
  • tourner avec régularité,
  • bien se tenir au dessus de ses pieds, chacun porte son propre poids, on ne compte pas sur l’autre pour nous tenir, ceci évite les tiraillements désagréables et fatiguants,
  • le corps doit être tenu, cherchons à tenir notre colonne vertébrale la plus droite et la plus verticale possible,
  • les bras servent de repères pour garder une distance constante l’un par rapport à l’autre. Ils ne servent ni à se tenir, ni à s’appuyer, ni à pousser, ni à tirer.

La toupie

La figure de toupie se caractérise par ce qu'elle fait faire un tour complet au couple en deux posés de pied seulement. Le mouvement de rotation pourtant semble parfaitement continu, c'est parce que les pieds des danseurs se soulèvent à peine et glissent en permanence. Les danseurs musette apprécient particulièrement les parquets très glissants qui permettent de toupiller à leur aise. Le jeu est d'avancer au minimum et de pratiquement danser sur place. 

On toupille généralement en tournant à gauche et contrairement à la valse à gauche on tiens sa cavalière à droite. Pour toupiller, les danseurs se tiennent plus proches l'un de l'autre que dans la valse normale.

 

Conclusion

La valse est une des danses les plus agréables qui soit, elle jouit d’une aura considérable, mais elle est bien trop souvent mal dansée. J’espère que ces quelques lignes pourront vous donner envie d’apprendre à la danser et vous insciter à vous entraîner.

Les bals musette renaissent aujourd'hui et l'activité se fait de plus en plus intense.

Consultez notre page constament mise à jour sur l'actualité des bals musette de la région parisienne et des formations aux danses de bal musette.

Paribal propose des formations aux danses de bal musette sous forme d'ateliers, de cours ou de stages.

A titre d'exemple voici une démonstration faite par PARIBAL dans la belle salle de la mairie du 14ème de Paris