Réseaux Sociaux

Suivez nous :

Suivez nous sur Tweeter :
Publicité
Publicité

Mais qu'est-ce que "danser musette" ?

La manière de danser dite "musette" est très spécifique à certains thés dansants de la région parisienne.

Elle se distingue très sensiblement des danses de salon qui se pratiquent habituellement. Dans les thés dansants ou les guinguettes, vous reconnaitrez les danseurs de style "musette" à l'élégance de la danse qu'ils pratiquent. Elle se caractérise par des déplacements souvent importants et rapides, par la cavalière qui tourne autour du danseur, mais aussi souvent par des déplacements à contre sens ce qui ne va pas parfois sans gêner les autres danseurs.

Les lieux

Cette manière de danser est aussi appelée "musette parisien", les danseurs de thé dansant parisiens se font tout de suite reconnaitre lorsqu'ils vont pratiquer en province. Le musette n'est encore pratiqué que dans quelques lieux bien identifiés de la capitale et de sa région comme la Guinguette de l'Ecluse, Le Balajo, Le Rétro Dancing, Intensive Danse, etc... Les danseurs de musette se retrouvent au milieu des autres danseurs de danses de salon, et dansent principalement entre eux. Les adeptes sont souvent des anciens, et ils se font de plus en plus rares. Laisserons nous leur savoir-faire se perdre avec eux ?

La danse

Curieusement, les danseurs utilisent la même chorégraphie pour des danses fort différentes.

Le pas de base en 6 temps (aussi nommé "petits pas" est aussi bien utilisé sur des musiques de tango ou de boléro, mais aussi de manière plus étonnante sur des paso-doble ou même des valses.

De même la figure de toupie qui est à l'origine une figure de valse se voit tres souvent utilisée dans les autres danses.

La figure de serpentine semble, elle, réservée à la samba.

 Voici un exemple de danseurs de musette parisien qui ici dansent le tango.

Références et bibliographie :

Un excelent article de Pierre Lehagre

Livre et vidéo de Roger Chenault

Une bonne définition de la danse