Réseaux Sociaux

Suivez nous :

Suivez nous sur Tweeter :
Publicité
Publicité

Bal de la Bâronne au 104Le Coin des Danseurs

Un bal au 104, organisé par la Bâronne de Paname et avec le Denécheau Jâze Musette, cela ne se manque pas ... et il y avait du monde au rendez vous.

 
la sortie
Adresse
5 rue Curial, 75019 Paris
Date et Heure Samedi 13 avril 2013 à partir de 19h30
Tarif :  Gratuit 

La salle

Le 104 offre de grands espaces couverts, c'est très agréable pour des bals. Pour ce bal, cela s'est passé un peu plus au fond, l'espace était plus grand encore que d'habitude, mais il semble que cela ait posé des problèmes de son à un spectacle qui se passait plus loin.

Le sol est en béton, mais c'est un béton qui glisse bien, qui est régulier et de niveau.

La musique

Un excellent groupe qui nous fait une très belle musique de musette à l'ancienne. 

Le Denécheau Jâse Musette avec l'excellent Daniel Denécheau à l'accordéon diatonique. A la voix, Ophélia nous a fait vibrer avec ses Costauds.

Pour ce bal Mimile s'est joint à la bande pour notre plus grand bonheur.

La répartition des danses était variée et bien équilibrée : des valses, des tangos, des pasos, de la java (de la bonne, pas trop rapide). Et tout cela avec une très belle sensibilité. Et selon l'habitude avec l'orchestre de Denécheau, quelques morceaux en provenance du traditionnel, scottische, mazurka, bourrée d'auvergne. Rappelons que ces danses étaient présentes aux débuts du musette dans les cafés des bougnats de la rue de Lappe.

L'organisation

Des progrès dans l'organisation, le bar est plus loin de la piste de danse. Ce n'est plus le bar qui gêne mais plutôt les personnes qui se permettent de venir danser avec leur verre de bière, contre cela l'organisation ne peut pas grand-chose.

Le son était de bonne qualité, on peut juste signaler quelques craquements lors de la période disque.

Un bar est à disposition, le prix des boissons est très abordable, mais la queue semblait interminable. le manque de personnel semblait patent.

Le plus gros problème d'organisation était que l'orchestre a dû cesser de jouer au bout d'un quart d'heure ... C'est quand même frustrant.  Le bruit courait qu'il s'agissait d'un spectacle en cours dans une autre salle qui aurait été gêné par la musique (qu'on me dise  s'il s'agissait d'autre chose)...  Cela n'a pas empêché de passer des disques à un volume sonore qui semblait équivalent. L'orchestre n'a pu reprendre qu'au moins une heure plus tard.

Les danseurs

 Beaucoup de monde sur la piste ... mais peu de danseurs, et encore moins de danseurs qui évoluaient dans le sens du bal. Les gens en groupe discutaient bruyamment sur la piste un verre à la main, rendant très difficile l'évolution des danseurs.

J'ai vu aussi beaucoup de personnes qui essayaient de danser, mais sans savoir vraiment s'y prendre. Ce désir très visible semble aller dans le bon sens, mais peu de choses semblent faites pour permettre à ceux qui souhaitent progresser. Une meilleure prise de conscience de l'organisation du bal et d'une culture de base permettrait à tous de profiter davantage de la magie de la danse. (ceci fera l'objet d'un prochain article sur le Coin des Danseurs)

Compléments d'informations

le 104

Denecheau Jaze Musette

Mimile et les Ratsmulots

La Baronne de Paname

Autre article du Coin des danseurs sur le 104