Réseaux Sociaux

Suivez nous :

Suivez nous sur Tweeter :
Publicité
Publicité

Milonga Ophélia

Le tango argentin est avant tout une musique sur laquelle on pratique une danse de marche. Ce blog dont les articles ne sont pas libres de droit de reproduction a pour but de présenter les principaux musiciens de ce genre musical en insistant sur leur style du début à la fin de leur carrière. Bonne lecture à toutes et à tous. Sacha
  1. Publicités
  2. José Lucchesi, corse d’origine, est né au Brésil en 1897. Son père, excellent musicien, était facteur de pianos et lui a donné une solide culture artistique ainsi que le goût de la musique. Encouragé par lui, il étudie la musique en Argentine avant de compléter sa formation musicale en Europe. Il intègre le Conservatoire Royal […]
  3. En 1931, Julio de Caro était une véritable gloire et venait tout juste de révolutionner la musique de tango argentin (voir article sur Julio de Caro ou le révolutionnaire canonique). Sa réputation était connue hors des frontières de l’Argentine, notamment en Europe. Aussi, l’annonce de sa tournée européenne cette même année suscite un engouement particulier, […]
  4. « Je préfère chez Joe Zelli, précisément parce que c’est dans le tumulte un lieu hanté entre tous, où tout ce que l’univers moderne compte de spectral vient défiler avec joie et sa tristesse dans les nuits dansantes de Paris ». En quelques lignes, Aragon décrit le Montmartre nocturne des années 1920 et plus précisément […]
  5. Vers 1931, la presse française s’intéresse toujours au tango bien qu’il connaisse une période difficile. Plusieurs journaux ont des correspondants dans divers pays qui envoient en France des comptes-rendus de spectacles, des interviews réalisées auprès de figures marquantes. C’est dans ces conditions que J. Weissmann, alors qu’il se trouvait en Argentine, a eu l’idée d’interroger […]
  6. Les lignes qui suivent concernent uniquement la musique conçue pour danser le tango argentin. A contrario, elles ne concernent pas la musique de tango dans une optique d’écoute. _______ La question de l’interprétation de la musique de tango argentin est complexe car elle met en jeu des données musicales, historiques, esthétiques, en étroite relation avec […]
  7. L’Apollo était un théâtre et, par conséquent, sa vocation première n’était pas de constituer un lieu dédié à la danse. Néanmoins, en raison d’une particularité technique révolutionnaire pour l’époque et, d’autre part, des vicissitudes de son activité artistique, les bals et thés-dansants ont fait partie de la vie de ce théâtre. Le tango a eu […]
  8. De 1907 à 1914, les danses nouvelles connaissent un succès foudroyant et principalement le tango qui se développe en Europe, la France jouant dans cette expansion un rôle prépondérant. Seule la Première Guerre mondiale lui fait marquer un arrêt, et encore qui n’a pas été total, alors que les interdictions religieuses et les informations médicales […]
  9. Les livres dignes d’intérêt concernant la musique et la danse peuvent se classer dans l’une des  trois catégories suivantes : – Les livres généralistes qui restent à la surface d’un sujet et qui ne permettent pas d’avoir une connaisance profonde d’un domaine. – Les ouvrages qui traitent d’un sujet si spécifique qu’il est difficile de […]
  10. De très nombreux livres ont été écrits sur la danse et plus particulièrement sur les lieux où on la pratiquait, les bals, qui étaient situés à Paris ou de l’autre côté des fortifications. En règle générale, ces ouvrages s’intéressaient uniquement aux établissements, mais beaucoup moins, voire pas du tout, à leur clientèle. En tout cas, […]