Réseaux Sociaux

Suivez nous :

Suivez nous sur Tweeter :
Publicité
Publicité

Affiche du film Tango NegroLa rédaction du Coin des Danseurs, est allée pour vous à l'avant première du film du metteur en scène angolais Dom Pedro  : Tango Negro. La présentation était faite dans les locaux et sous l'égide de l'UNESCO, en présence du producteur, du metteur en scène, et des ambassadeurs des pays concernés.

Il s'agit d'un documentaire sur les origines africaines du tango. C'est la thèse de Juan Carlos Caceres, d'ailleurs omniprésent dans le film, qui est défendue ici. 

Aux sources du tango, ce sont les rythmes de la milonga, du candombe, du milongon ou de l'habanera, ces rythmes arrivent en Amérique avec les esclaves noirs qui les accompagnent. Si les habitants noirs de l'Amérique du sud et plus particulièrement en Argentine sont maginalisés, leur oeuvre reste présente à travers le tango et aussi d'autres musiques.

A mon avis, le film est emprunt de quelques longueurs, et la thèse défendue, malgré tout son intérêt, souffre de quelques faiblesses. Il me semble que si l'origine africaine du candombe est assez clairement établie, c'est moins clair pour la milonga et pour l'habanera. D'autre part, les autres apports des musiques instrumentales, d'Europe notamment, me semblent un peu trop passés sous silence. L'origine du tango est multiple comme la population du Rio de la Plata, au moins, tout le monde pourra s'entendre là-dessus.

Présentation de Tango Negro à l'UNICEF